Togo/Législatives : le bilan du président Faure Gnassingbé comme atout du parti Unir

Apr 23, 2024 - 09:38
 0  14
Togo/Législatives : le bilan du président Faure Gnassingbé comme atout du parti Unir
Togo/Législatives : le bilan du président Faure Gnassingbé comme atout du parti Unir

A quelques jours des élections législatives et régionales qui se dérouleront au pays de la Colombe de la Paix le 29 avril prochain, la campagne électorale bat son plein sur toute l’étendue du territoire nationale. Près d’une vingtaine de partis politiques et une soixantaine de groupes indépendants sont en lice pour le scrutin, selon la liste officielle publiée par la Cour constitutionnelle et selon nos constats sur le terrain. Pour le parti actuellement majoritaire à l’Assemblée nationale à savoir l’Union pour la République (Unir),  l’un des atouts majeurs de sa campagne pour convaincre les électeurs, repose sur le bilan magistral de la gouvernance politique, diplomatique,  économique et sociale du Président Faure Gnassingbé.

2348 candidats, 19 partis politiques, 60 groupes d’indépendants et 02 coalitions de partis ont été enregistrés pour un total de 353 listes pour l’ensemble des 39 Circonscriptions électorales du pays. En cette veille du scrutin, chaque candidat, qu’il soit nouvellement investi, ou en quête de renouvellement de son mandat, fait le maximum pour convaincre l’électeur. Que ce soit à Lomé dans la capitale, comme dans les principales villes du pays, Kpalimè, Atakpamé, Sokodé, Kara, etc. les cortèges de voitures sillonnent les villes avec des slogans et de la musique, distribuant des prospectus, faisant des arrêts par endroit pour haranguer la foule. Dans les villages et hameaux de l’intérieur du pays, ce sont surtout les contacts porte à porte qui sont les stratégies les plus mises en œuvre pour espérer recueillir le jour venu, la voix des électeurs.

Dans ce contexte où les formations politiques de l’opposition rivalisent d’ardeur pour non seulement conquérir de nombreux sièges et même tenter de ravir la majorité, il faut dire que le Parti Unir mène sereinement et avec dynamisme, sa campagne de terrain et dans les médias en s’appuyant sur le bilan des actions du président Faure Gnassingbé au cours des années écoulées.

Ainsi, un certains nombre d’axes sont mis en avant. Fin diplomate dont les qualités de discrétion et de médiation sont reconnues sur le continent africain, c’est surtout sur les résultats de la gestion économique et des impacts sociaux de son action que les acteurs politiques et les observateurs mettent l’accent. Ainsi on peut citer les exemples suivants :

Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB), Programme de Développement communautaire en Zones urbaines (PDC-ZU), Programme de Soutien aux Microprojets communautaires (PSMICO), Projet Emploi des Jeunes vulnérables (PEJV), Projet de Développement Communautaire et des Filets sociaux (PDC Plus/Scape), Projet Filets sociaux et Services de Base (FSB), Projet de Soutien aux Activités économiques des Groupements (PSAEG), Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs porteurs (PAEIJ-SP) mais aussi les cantines scolaires et les cantines communautaires ont permis de faire baisser drastiquement et de manière durable, le taux de pauvreté au Togo.

D’autres séries d’actions avaient aussi pour objectifs d’améliorer le bien-être de la population togolaise sur les questions sanitaires, mais aussi sur les questions d’éducation, sans oublier la nécessité d’œuvrer pour le développement d’industries liées à l’agriculture (transformations, manufactures), le secteur prédominant du monde rural.

Dans le secteur de l’énergie électrique le gouvernement togolais, sous la houlette du chef de l’Etat a engagé au cours des dernières années, une nouvelle centrale thermique de gaz à vapeur de 65MW (centrale Kékéli de Lomé / montant de 64 milliards FCFA), une centrale solaire de 50MW (centrale de Blitta/montant de 21 milliards FCFA), un projet national et innovant d’électrification (projet CIZO/montant 975 000 $). Les objectifs réalistes permettent d’envisager une couverture totale en électricité à partir de 2030.

Au plan des infrastructures on peut citer, la transformation de l’aérogare de Lomé,  le projet de réhabilitation de près de 600 km de routes notamment, sur les axes Tsévié-Kévé-Zolo-frontière ghanéenne (65 km), Agou-Notsè (50 km) et le Grand Contournement de Lomé (42 km), l’hôpital de Agoè-Nyivé : 60 000 m² (dont 11 000 pour les installations hospitalières) et un héliport pour un coût estimé à 40 milliards de francs CFA (plus de 60 millions d’euros).

Bref, voilà autant d’atouts, parmi de nombreux autres, qui sont mis en avant entre autres, points du bilan du président Faure Gnassingbé et font de campagne électorale des candidats du parti majoritaire Unir, une dynamique prometteuse pour des lendemains encore meilleurs pour les fils et filles du Togo, un havre de paix. 

De notre envoyé spécial à Lomé Virgile ATOHOUN

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."