Alliance des Etats du Sahel: l’accord militaire de l’année 2023

Le Mali, le Burkina-Faso et le Niger ont  signé, le samedi 16 septembre 2023,  ‘’la charge du Liptako-Gourma, instituant l’Alliance des Etats du Sahel (AES), ayant pour objectif d’établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle au bénéfice des populations‘’, a annoncé le colonel  Assimi Goïta, le chef de la junte malienne sur le réseau social  X (ex –twitter). Désormais dirigés par les régimes militaires, depuis leurs coups d’Etats respectifs, le Mali, le Burkina Faso et le Niger font de cet accord, une nouvelle force dans le sahel.

Decembre 18, 2023 - 14:11
 0  5
Alliance des Etats du Sahel: l’accord militaire de l’année 2023
Les autorités militaires du Mali, du Burkina et Niger, lors de la signature de l'accord de Liptako-Gourma

Le Mali, le Burkina-Faso et le Niger ont  signé, le samedi 16 septembre 2023,  ‘’la charge du Liptako-Gourma, instituant l’Alliance des Etats du Sahel (AES), ayant pour objectif d’établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle au bénéfice des populations‘’, a annoncé le colonel  Assimi Goïta, le chef de la junte malienne sur le réseau social  X (ex –twitter). Désormais dirigés par les régimes militaires, depuis leurs coups d’Etats respectifs, le Mali, le Burkina Faso et le Niger font de cet accord, une nouvelle force dans le sahel.

Par Karl DOVONOU

Les délégations ministérielles du Mali, du Burkina-Faso et du Niger,  ont annoncé à Bamako, la signature d’une charte établissant une alliance  défensive.  L’Alliance a pour but d’établir une architecture de défense collective, avec en toile de fond, la lutte contre le terrorisme auquel les trois pays font cruellement face. ‘’Les parties contractantes s’engagent à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et la criminalité en bande organisée, ‘’ a déclaré Abdoulaye  Diop , ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali.

La charte du Liptako-Gourma, crée l’Alliance des Etat du Sahel, la région du Liptako-gourma ou la zone des trois frontières, est dévastée par les djihadistes.  La coopération économique est aussi en ligne de mire des trois pays. ’’Bien sûr tout commence par la sécurité, mais les chefs d’Etats doivent aussi penser aux questions économiques, au rapprochement des différents pays,  à la facilitation des échanges entre des différentes populations, toutes ces questions seront ajoutées à la charte dans les jours à venir’’, a expliqué Abdoulaye Diop.

La charte de Liptako-Gourma,  comprend notamment ‘’l’emploi de la force armée pour rétablir et assurer la sécurité au sein de l’espace couvert par l’alliance’’, a poursuivi le ministre Diop. Un engagement du Mali, du Burkina Faso et du Niger à se défendre ensemble, contre toutes autres forces nuisibles susceptibles de menacer la stabilité de leur pouvoir d’une part, ou arrêter le nouvel dynamisme : qui dit ‘’NON au tutorat’’ non à la tutelle de l’ancien colon, selon les hommes en treillis. 

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger, ces trois pays ont la particularité d’être dirigé par des régimes militaires, qui ont décidé de réviser les relations entre leurs pays et la France, leur alliée traditionnelle. Les régimes putschistes de l’Afrique de l’Ouest ont désormais leur propre accord de défense militaire commune.

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."