Fagace: les efforts méritoires du Dr Yambaye distingués à Cotonou

Lauréat du prix, “Champion de la Bonne Gouvernance et Meilleur Manager Afrique 2023“ Dr Nguéto Tiraina Yambaye cet ancien ministre tchadien et ancien administrateur du FMI pour l’Afrique qui dirige, depuis juillet 2020, le Fonds africain de Garantie et de Coopération économique à Cotonou, fait valoir ses mérites. Quelles sont ses prouesses à l’aune de trois années à la tête de l’exécutif du Fagace et qui est-il ?

Octobre 18, 2023 - 08:15
 0  11
Fagace: les efforts méritoires du Dr Yambaye distingués à Cotonou
Une du magazine NEWS AFRIKA, parution de Septembre 2023

Lauréat du prix, “Champion de la Bonne Gouvernance et Meilleur Manager Afrique 2023“ Dr Nguéto Tiraina Yambaye cet ancien ministre tchadien et ancien administrateur du FMI pour l’Afrique qui dirige, depuis juillet 2020, le Fonds africain de Garantie et de Coopération économique à Cotonou, fait valoir ses mérites. Quelles sont ses prouesses à l’aune de trois années à la tête de l’exécutif du Fagace  et qui est-il ?

Par Anicet TIDJO

Nommé suite à un recrutement à l’international à la tête du Fonds Africain de Garantie et de Coopération économique (Fagace) pour un mandat de quatre années, Dr Nguéto Tiraina Yambaye met ses expériences de Spécialiste en économie et en finance internationale au service de cette institution internationale panafricaine qui connait depuis trois ans, un essor exceptionnellement remarquable par son attractivité et ses résultats.

Selon les rapports d’activités consultés, Dr Yambaye a bouclé l’année 2020 avec un résultat reluisant en comparaison aux réalisations de 2019.  En somme, le Fagace a mobilisé pour la mise en œuvre de 321 projets, repartis dans l’ensemble des pays membres, un montant total de 1 661, 9 Mds de F CFA dont notamment, 498, 5 Mds de F CFA d’apports sur fonds propres ; 1 163,3 Mds de F CFA de crédits et 427, 7 Mds de F CFA de montants garantis.

Sur cette cagnotte déboursée au titre de l’année 2020, les entreprises béninoises en troisième position, ont, derrière celles de la Côte d’Ivoire (23,25 %) et celles du Sénégal (21,36%), bénéficié des 15,14 % de financement pour 62 projets qui équivalent à un montant total de 253,02 Mds de F CFA dont 75,9 Mds de F CFA d’apports sur fonds propres ; 177, 1 Mds de F CFA de crédits  et 64, 7 Mds de F CFA de montants garantis.

2021 ou la prouesse remarquable

Ce sont en tout 329 projets financés au profit des entreprises des pays membres du Fagace ; le tout pour un montant total de 1 776, 01 Mds de F CFA dont 532,8 Mds de F CFA d’apports sur fonds propres ; 1 243, 2 Mds de F CFA de crédits  et 475, 5 Mds de F CFA de montants garantis. En 2021, les petites et moyennes Entreprises (PME) béninoises ont, avec 19% de subventions pour 65 projets, porté le Bénin à la 2ème place, derrière la Côte d’Ivoire dont ses PME ont bénéficié des 22% de financement pour 71 projets. L’incidence financière relative aux projets mises en œuvre par les entreprises béninoises est estimée à un montant total de 323, 5 Mds soit, 97, 05 Mds de F CFA d’apports sur fonds propres ; 226, 4 Mds de F CFA de crédits mobilisés et 89,4 Mds de F CFA de montants garantis.

19 secteurs d’activités à savoir, l’agriculture, l’agro industrie, les assurances, les BTP, le commerce, l’élevage, l’énergie, les finances, la garantie portefeuille, l’hôtellerie, les hydrocarbures, l’immobilier, l’industrie, la micro finance, la pêche, la santé, les services, la télécommunication et les transports ont financièrement été propulsés comme l’indiquent les rapports d’activités 2019, 2020 et 2021 de la Fagace. Sur ces différentes années, les PME béninoises sont successivement passées de 55 projets à 62 puis à 65 et respectivement de 238, Mds de F CFA de fonds d’exécution en 2019 à 253,02 Mds de F CFA en 2020 puis à 323,5 Mds de F CFA en 2021. Selon des indiscrétions, l’année 2022 est plus riche en réalisations.

Il en résulte de cette avancée notoire, relevée sur le nombre de projets par année d’exercice que sous l’ère du Docteur Yambaye, les entreprises locales béninoises s’approprient davantage, des opportunités à saisir sous la houlette du Fagace. Ainsi, a-t-il en conséquence, été distingué, le mois dernier au siège du Fonds à Cotonou pour ce management irréfutable par le Réseau des Journalistes panafricains de la Bonne Gouvernance qui lui a décerné, le prix “champion de la Bonne Gouvernance, Meilleur Manager Afrique 2023“. Cette dernière distinction s’ajoute à sa longue liste de décorations. En octobre 2016, il a été Commandeur de l’Ordre national du Bénin. Le 17 février  2017, à la 13ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Cémac en Guinée équatoriale, il a été élevé à la plus haute dignité de Grand Officier des Ordres de la CEMAC. Commandeur de l’Ordre de la Reconnaissance Centrafricaine (RCA) et Vice-Grand Chancelier des Ordres du Fagace, il a par ailleurs reçu des distinctions honorifiques du Burkina Faso, de la RCA etc.

Un leadership avéré: quel parcours professionnel ?

En 1991, c’était d’abord un Assistant de recherches à l’Université de N’djaména, Économiste et Coordonnateur des Programmes de Formation des Cadres au Centre d’Études et de Formation pour le Développement (Cefod), une institution spécialisée dans le Renforcement des Capacités et la Recherche pour le Développement. En 1998,  il fut d’abord conseiller technique du Ministre du Commerce, de l’Industrie, chargé des Réformes et de la Privatisation et ensuite, il entre au FMI comme Economiste de 1999 à 2008.

De 2008 à 2009, il a assuré les fonctions de Conseiller économique, financier et budgétaire du premier ministre du Tchad. De 2009 à 2011, il est Coordonnateur national de la Cellule économique de la présidence de la République; une structure du haut comité interministériel du Gouvernement.

Entre 2011 et 2016 il a été Administrateur du Groupe Afrique II au Fonds monétaire international (FMI) à Washington DC.

En février 2017, il fut nommé ministre de l’Economie, du Plan et du Développement. Architecte de la vision du Tchad en 2030 et de son Plan national de Développement (PND) pour la période 2017-2021. Président du Conseil des ministres de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (Cemac), il a été également gouverneur de plusieurs institutions multilatérales comme la Banque mondiale, la Banque africaine de Développement, la Banque islamique de Développement.

En 2018, il fit son comeback au Cerdi et à la Ferdi, Université Clermont Auvergne en France, comme chercheur universitaire.

C’est au bout de la conciliation de ces riches expériences, qu’il été recruté à la tête du Fagace, ce Fonds créé, le 10 février 1977 au Rwanda par la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Ocam à Kigali et qui compte aujourd’hui 14 pays membres: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Tchad, Niger, Togo, Rwanda et le Sénégal.

Docteur en Sciences économiques et détenteur d’un MBA des HEC de la Faculté des Sciences économiques et sociales de l’Université de Genève, M. Yambaye totalise 30 ans d’expériences professionnelles, dont 20 au niveau international. Sa rigueur et sa vision restent bénéfiques au Fonds qui de son vœu, s’avère désormais, une institution internationale de référence en Afrique et qui se positionne comme un partenaire privilégié des Etats, des banques et du secteur privé.

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."