Groupe Ficadex Bénin: Antar Kassi Badarou, l’auditeur QHSE né sur l’or et l’honneur

Dans l’univers des experts comptables béninois, le nom Badarou reste pour les pionniers, une référence qui trouve désormais sa pérennisation à travers l’engagement hérité du fils de son père, Antar Kassi, visiblement bien né sur de l’or et sur de l’honneur, mais qui s’en remet à son humilité légendaire et à sa loyauté pour assurer au mieux, la succession. Il partage avec nous dans un entretien exclusif accordé à NEWS AFRIKA, son modèle d’homme. 

Mai 29, 2024 - 20:01
 0  48
Groupe Ficadex Bénin: Antar Kassi Badarou, l’auditeur QHSE né sur l’or et l’honneur
Groupe Ficadex Bénin: Antar Kassi Badarou, l’auditeur QHSE né sur l’or et l’honneur

Dans l’univers des experts comptables béninois, le nom Badarou reste pour les pionniers, une référence qui trouve désormais sa pérennisation à travers l’engagement hérité du fils de son père, Antar Kassi, visiblement bien né sur de l’or et sur de l’honneur, mais qui s’en remet à son humilité légendaire et à sa loyauté pour assurer au mieux, la succession. Il partage avec nous dans un entretien exclusif accordé à NEWS AFRIKA, son modèle d’homme. 

 NEWS AFRIKA : Veuillez vous présenter à nos amis lecteurs s’il vous plait.

Antar Kassi Badarou : consultant auditeur dans les domaines QHSE (Qualité, Hygiène, Santé, Sécurité au travail et Environnement) avec une formation de base d’expertise comptable. Je suis le fils de Ramanou Badarou qui était Expert Comptable, également universitaire connu de tous. Je vous reçois ici dans le cabinet Ficadex, d’expertise comptable créé par Messieurs Jacques Colibert, Nougbodé et Badarou entre temps.  Après le décès de M. Nougbodé, il ne restait que Messieurs Colibert et Badarou qui sont restés associés. J’ai repris ce cabinet après le décès malheureux de mon père Badarou.

Dans l’extension de ce cabinet, on a voulu développer l’activité d’audit en termes de QHSE sur les normes ISO et pouvoir permettre de développer ce marché sur le Bénin. Aujourd’hui, en tant que cabinet, on représente d’autres organismes certificateurs en Afrique de l’Ouest.

Que doit-on retenir en termes de particularité à l’actif du Groupe Ficadex ? 

Le Groupe Ficadex est en réalité un groupe international qui avait été créé par M. Jacques Colibert, expert comptable français et expert judiciaire également. De ce groupe parti de lui, il y a eu des extensions un peu partout, dans le monde. On a aujourd’hui plus de 70 représentations dans le monde entier. On a Ficadex Afrique, Ficadex Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Sénégal, Burkina, Maroc, Guinée, Cameroun… On a Ficadex France dont Paris, Camp, Corbeil, Digne, Nice et compagnie. On a ensuite Ficadex Vietnam, Bassovi en Pologne, en Hongrie, en Russie, en Grande Bretagne et en Roumanie. C’est pour vous indiquer la taille du Groupe avec des multiples fonctionnalités de consultants. Chaque Ficadex étant indépendant avec ses consultations et ses particularités. Pour la représentation du Groupe Ficadex à Cotonou, nous sommes les seuls à faire l’audit QHSE.

Quels témoignages faites-vous sur votre géniteur à qui vous devez votre carrière et surtout cet héritage vivant ?

Effectivement ! Cet héritage, je le dois intégralement à mon père. A 100%, je le dois à mon père parce qu’il est celui qui a commencé et a réalisé tout ça et moi, je suis juste celui qui hérite de tout ça et essaie de reprendre un peu la continuité de tout ce qu’il a fait. En termes d’humanité, c’était un grand Homme. Il a toujours la main tendue. Il est celui qui a formé les experts comptables d’aujourd’hui. Ces derniers peuvent mieux vous renseigner sur sa personne. Il m’a plus laissé en héritage, une manière de vivre. Ce qui fait que j’ai toute la panoplie de ce qu’il faut pour être un homme bien. La dignité, le respect, la considération, le travail, la loyauté et surtout l’honneur. Si vous garder l’honneur dans toutes vos responsabilités, vous pouvez réussir. Il disait souvent aux étudiants, « trouvez un travail qui puisse nourrir, vous et votre famille au moins trois fois par jour ». Cela voudrait dire qu’il s’agissait de faire tout ce que vous pouvez pour être heureux avec votre famille avec ce que vous avez.

Vous êtes visiblement né sur de l’or et sur l’honneur…

L’honneur, l’or…ce n’est pas de ça il s’agit. Car, vous pouvez hériter de grandes choses et ne pas savoir les gérer tout comme vous pouvez ne hériter de rien de tout, mais avoir toutes les armes pour mieux gérer. En clair, c’est de pouvoir gérer l’or avec honneur, d’en faire quelque chose de pérenne et de pouvoir redistribuer. C’est comme détenir une connaissance sans pouvoir en faire usage. C’est inutile. Il y a l’apprentissage pour la gestion et pour déterminer des objectifs.

Aujourd’hui quelles prouesses peut-on relever à l’actif du Groupe Ficadex ?

Au plan international, il faut reconnaitre l’implantation du Groupe Ficadex un peu partout dans le monde entier et d’y avoir une base de clientèle. La force du Groupe est que tous les pays travaillent en réseau. Lorsque vous avez un contrat au Bénin et que vous avez besoin des compétences de quelqu’un qui est a Niamey, il peut intervenir à distance sans problème. Cette particularité fait l’indépendance de chaque groupe qui peut solliciter l’autre sans forcément aviser le grand groupe et sans forcément être inter lié par un contrat.

Comment se porte le Groupe Ficadex, version Antar Kassi Badarou ?

Pas mal, tout va bien ! On a plutôt bien démarré l’année avec notre base de clientèle. A partir de 2024, nous avons commencé des formations “certifiantes“ en QHSE avec l’appui du Groupe O2 Consulting avec qui on est en représentation au Bénin et au Togo. Ce qui nous permet de développer un peu la panoplie d’ISO que nous mettons à la disposition des clients. On peut aujourd’hui facilement certifier en termes de qualités, d’hygiène, de santé et sécurité au travail et environnement. On peut certifier les entreprises, les personnes et également certifier les systèmes dans ces domaines. Nous espérons d’ici la fin de l’année, doubler notre clientèle et nos objectifs.

Quels sont vos défis et perspectives personnelles au profit de Ficadex Bénin ?

Au profit de Ficadex, nous comptons développer l’audit QHSE et qu’il soit encré au Bénin. Il faut vraiment qu’on soit des ambassadeurs en termes de certification ISO déjà au sein du grand groupe et au niveau local ; qu’on soit incontournable dans la sous région. Ce n’est vraiment pas chose facile, mais notre avantage est de, contrairement aux cabinets en place, fonctionner en numérique avec le logiciel, “qualipro“ qu’on met à disposition des clients, pour dynamiser le processus de certification. Car, il faut savoir que les systèmes de management QHSE, demandent beaucoup de fichiers word, excel …pour leur mise en place. Avec le logiciel, on établit un système cohérent et viable qui peut tenir trois ans.

Quelles relations entretient Ficadex Bénin avec l’OECCA-Bénin ?

Ficadex mute plus dans une dimension de consultation en audit, mais l’OECCA rassemble uniquement que des experts comptables.  On réuni d’audit comptable et financière, mais nous ne faisons pas l’expertise comptable qui doit être directement soumis à la légalité de l’OECCA. Cependant, si un expert comptable devient officiellement associé de Ficadex Bénin, on pourra se permettre de rentrer dans ce cercle. Les activités de fiscalités sont toujours gérées au niveau du cabinet, notre priorité pour le moment n’est pas d’adhérer à l’ordre.

Quels sont les facteurs qui inspirent votre modèle et votre gestion ?

Il y a la rigueur de Ramanou Badarou qui n’a rien à avoir avec la sévérité, les châtiments corporels, mais plutôt avec les objectifs à atteindre. Sa rigueur est toujours portée par le message qu’il faisait véhiculer. Son image constitue l’exemple, le model idéal et ce n’est pour rien que son portrait a été érigé à l’entrée.

Un conseil aux jeunes qui aspirent à une carrière dans vos domaines d’activités

Il ne faut pas hésiter à se faire former et il faut avoir les compétences qui sont largement disponibles sur le marché. Il ne sert à rien d’obtenir des diplômes de master, de licence…, il faut de la compétence, des spécialités et des certifications dans des domaines donnés afin de vous rendre indépendant. J’aurais pu être salarié grâce à mes compétences, mais j’ai préféré faire jouir les entreprises qui ont besoin de moi au cas par cas.

 Votre mot de la fin

Celui qui a les yeux profonds, il pleure très tôt pour qu’on voit ses larmes avant qu’il ne soit trop tard. Cela voudrait dire qu’il faut prendre les taureaux par les cornes très tôt. C’est dès la jeunesse qu’il faut profiter pour s’enrichir, mais pas illégalement. Vous verrez des références qui ont réussi à 50, 60 ans, mais personne ne vous dira qu’ils ont commencé à 15, 20 ou 30 ans. Chacun à son timing, mais dès que vous le pouvez, prenez le taureau par les cornes. Il ne faut pas attendre les charges avant de prendre conscience.

Qui est Antar Kassi Badarou ?

Trentenaire révolu, Antar Kassi Badarou est doublement diplômé à la fois à l’Université d’Orléans (France) et au Bénin avec le Pigier.  Cumulant un master en comptabilité contrôle audit et un autre en qualité de projet, avec des certifications en ISO 9001 et en ISO 45001 assorties des examens, il porte désormais plusieurs casquettes socioprofessionnelles. Détenteur d’une panoplie d’expertises notamment en management, en comptabilité, en audit, en fiscalité, en responsabilité sociétale d’entreprise et en markéting, il offre tout ce qu’il faut comme palette aux entreprises ; ce, sur tout le processus de développement. Ce consultant indépendant hors pair né à Kandi au Nord du Bénin, assure en mode sans échec, la relève de son feu père Ramanou Badarou de qui, il a tout eu à commencer par son éducation passant par sa formation, son parcours professionnel, sa vie d’homme et surtout la succession qu’il gère à la tête du Groupe Ficadex Bénin.

Tout ceci n’est que le couronnement d’une préparation exemplaire. Car, il lui a fallu décrocher avec brio au Collège la Flèche après un passage au Collège Aupiais, un baccalauréat série G2 ; lequel l’a intentionnellement introduit sur les filières d’expertise comptable.

L’ancien étudiant de l’IUT Fontainebleau et de l’Université d’Orléans en France, est revenu en 2013 à Cotonou pour prendre des responsabilités dont des missions d’expertise comptable et de commissariat au compte au sein du cabinet Stateco créé par son géniteur et parallèlement au Groupe Ficadex.

Haut de ses 34 ans d’âge, ce spécialiste en QHSE à la fois consultant indépendant et gestionnaire est également un producteur agricole avec à son actif, des fermes à diversité de cultures. L’agriculture étant une activité secondaire de son père, il convient d’indiquer sans trahir un secret, combien, Antar Kassi Badarou est bien né sur l’honneur et sur l’or, mais garde son humilité légendaire et faire son petit bonhomme de chemin sans proclamation ostentatoire.

Réalisation: Jaurès S. BOKO

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."