Génie civil: la formation gratuite d’une soixantaine de jeunes, lancée à Djougou

Le secrétaire général adjoint du ministère béninois des Infrastructures et des Travaux publics, Urbain Tchiakpè a procédé, vendredi dernier, 08 avril 2022 à Djougou au lancement officiel de la formation d’une soixantaine de béninois désœuvrés, dans le cadre du programme d’employabilité des jeunes, relatif au projet d’aménagement et de bitumage de la route cotonnière. Cette cérémonie de lancement a connu la participation conjointe des autorités politico administratives du Bénin et Togo.

Juin 12, 2023 - 11:19
 0  12
Génie civil: la formation gratuite d’une soixantaine de jeunes, lancée à Djougou
Génie civil: la formation gratuite d’une soixantaine de jeunes, lancée à Djougou

Le secrétaire général adjoint du ministère béninois des Infrastructures et des Travaux publics, Urbain Tchiakpè a procédé, vendredi dernier, 08 avril 2022 à Djougou au lancement officiel de la formation d’une soixantaine de béninois désœuvrés, dans le cadre du programme d’employabilité des jeunes, relatif au projet d’aménagement et de bitumage de la route cotonnière. Cette cérémonie de lancement a connu la participation conjointe des autorités politico administratives du Bénin et Togo.

Par Nicole HADAGBA

Entièrement financée par la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 354 millions de F CFA, cette série de formations en BTP à Lomé et en Génie civil à Djougou, regroupe 15 corps de métiers et doit durer 45 jours de façon simultanée au Bénin et au Togo avec un impact de 110 bénéficiaires au total. Après le lancement de Lomé, le 05 avril passé, c’est le tour du Bénin de procéder au même exercice.

C’est la Salle de Conférence du centre, St Ambroise de Djougou qui a servi de cadre pour ce lancement qui s’est articulé autour de trois interventions. En sa qualité de représentant du maire, le deuxième adjoint, Seibou Karimou a exprimé ses mots de bienvenu aux officiels avant de prodiguer de conseils aux apprenants. Il a, par ailleurs, relevé des besoins de spécialistes pour avoir été génie militaire en BTP et cumulant 40 ans de services. En conséquence, a-t-il loué l’initiative qui non seulement, participe au rayonnement de la ville aux six carrefours, mais, met également en œuvre l’expertise du Groupement CERFER-CFTTP -Centre Régional de Formation pour Entretien Routier-Centre de  Formation des Transports et des Travaux Publics - qui a en charge toutes les formations.

Après avoir présenté les quatre composantes du projet, Robin Ahlonsou, Ingénieur de projet de la Cellule BAD et représentant du Coordonnateur a explicité le bien-fondé des formations et rappelé les étapes antérieures qui ont abouti à la concrétisation. A-t-il pour finir, rassuré les bénéficiaires quant à leur prise en charge et surtout, à leur réinsertion socioprofessionnelle.

« Je voudrais ici compter sur le Groupement CERFER-CFTTP au-delà de son engagement contractuel, de travailler pour les enjeux et pour le pays et nous livrer des ressources humaines techniques ; qualifiées et opérationnelles », a lancé le M. Tchiakpè qui a souligné que l’aménagement et le bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoaro long de 209,68 Km sont un projet phare du Gouvernement.

Au-delà du discours politique, le SGAM Tchiakpè est passé aux constats des installations, des dispositions et des conditions de vie et de travail des apprenants ainsi que celles des formateurs. Pour lui, tout ce qui est fait est une œuvre humaine et les imperfections relevées sont mineures ; c’est donc séance tenante qu’il a donné des instructions susceptibles de corriger le tir. De ces initiatives, il y en aura davantage, selon le M. Tchiakpè qui ne doute pas de la bonne foi de son autorité de tutelle, ni du gouvernement béninois. Au passage, il a témoigné de ses gratitudes au bailleur de fonds, la BAD.

Ils sont des départements de l’Atacora, du Donga et de l’Alibori, ces bénéficiaires en formation des métiers en génie civil, dont la maçonnerie, le ferraillage, le coffrage, l’entretien routier... Ils ont désormais leurs destins en main et leurs volontés individuelles sont indispensables. Car, la volonté politique a déjà reçu du soutien financier de la BAD et le Groupement CERFER-CFTTP ne se fera pas prier pour leur léguer son savoir-faire. La présence en ces lieux des DG CERFER et CFTTP est illustrative de leurs engagements respectifs.

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."