France: menacé de mort, le Prof. Argo adresse une lettre ouverte à Macron

Le sujet est toujours d'actualité, écœurant, triste. Le racisme a la peau dure. Il résiste à toutes les initiatives prises pour sonner le glas. La dernière victime est le panafricaniste engagé et professeur émérite, professeur Emmanuel Argo. Lui qui vient de subir des propos racistes et même menacé de mort dans un monde qui se globalise et où l'on prône l'universalisme

Octobre 11, 2023 - 10:47
 0  171
France: menacé de mort, le Prof. Argo adresse une lettre ouverte à Macron
Professeur Emmanuel Argo, victime de racisme et de menace de mort

Le sujet est toujours d'actualité, écœurant, triste. Le racisme a la peau dure. Il résiste à toutes les initiatives prises pour sonner le glas. La dernière victime est le panafricaniste engagé et professeur émérite, professeur Emmanuel Argo. Lui qui vient de subir des propos racistes et même menacé de mort dans un monde qui se globalise et où l'on prône l'universalisme.

 

Lettre ouverte au Président de la République Française, Emmanuel Macron

 

La lutte contre la discrimination de genres, l’antisémitisme et le racisme font partie de vos principales actions. Malheureusement les comportements négrophobes et autres discriminations au faciès ou encore l’emploi de méthodes systématiquement violentes ou humiliantes se banalisent et se répètent dans les villes et dans les campagnes, irriguant même les lieux où les principes républicains d’égalité et de liberté doivent être défendus.

 

En France continentale, il arrive que des élus originaires de l’Outremer et d’Afrique soient confrontés à des discriminations voire des violences racistes de la part de leurs pairs y compris à l’Assemblée Nationale ou pendant la réunion d’un conseil municipal.

 

Á cet effet, nous, les organisations de la Société civile et négro Évolutionnistes soussignées, dénonçons avec fermeté les menaces de mort et les injures racistes qui ont été adressées à Emmanuel Argo, élu municipal d’opposition d’originaire de la Martinique, par un autre élu. 

 

Au cours de la réunion du conseil municipal de la commune de Thésée 41140 située dans le Loir en France, le sieur CHABAULT Gérard a menacé de mort son collègue Emmanuel Argo et proféré des propos racistes sous l’œil amusé du Président de séance, le Maire CHARLUTEAU Daniel, lui-même soutenu par d’autres conseillers municipaux se vantant d’avoir voté en faveur d’un député du Rassemblement National de la circonscription du Loir et Cher Roger CHUDEAU.

 

Les agissement racistes, menaçants et injurieux de Gérard CHABAULT avaient déjà eu lieu en conseil pendant la pandémie due au COVID, et parce que le Maire Daniel CHARLUTEAU l’en avait dissuadé, il n’avait pas présenté d’excuses. 

 

Monsieur le Président Emmanuel Macron, les violences, physiques ou verbales, faites à certains élus de la République, ne viennent donc pas uniquement des administrés. 

 

Face aux changements sociétaux et aux chaos qui affectent actuellement plusieurs nations dans le monde, la France revendique encore sa volonté politique d’accepter les différences, qu’elles soient religieuses, d’origines ethniques, de genre et de couleur de peau, ce vivre ensemble et cette laïcité qui ont toujours été une volonté nationale qui lui donnaient jusque-là de la crédibilité. Néanmoins nous constatons que cette posture participe du « deux poids-deux mesures » hérité du temps des colonies.  Bien des leçons sont adressées au reste du monde, des leçons que la France peine à s’appliquer elle-même. 

 

Dans un an, nous arriverons au terme de la Décennie internationale des personnes d’ascendance Africaine 2015-2024, une proclamation des Nations Unies visant à célébrer et reconnaître les populations des Antilles, de la Caraïbe, des Amériques du Nord, du Centre, du Sud, de l’Océan Indien.   Ces populations ont en commun d’être toutes issues de la colonisation, du commerce et des pratiques scélérates esclavagistes régies par le Code Noir du Sieur Colbert Ministre de Louis XIV. La France que vous présidez actuellement tenait son rang et sa puissance de cette triste période de son histoire.

 

Si la proclamation des Nations Unies a fait l’objet de manifestations dans d’autres pays comme les U.S.A., force est de constater qu’en France elles auront été bien confidentielles, or les ressortissants de vos ex-colonies, appelées désormais régions ou territoires d’outre-mer qu’on gouverne toujours depuis Paris, restent pour ce qu’ils sont, non des français à part entière mais des français entièrement à part. Ces « morceaux de territoire » éparpillés dans les différents océans de la planète confèrent néanmoins à la France, le deuxième rang de la Zone Économique Exclusive mondiale. 

 

Où sont passées la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen et la devise de Liberté- Egalité-Fraternité ?  Le peuple français a besoin que son président lui rappelle régulièrement ce qu’il doit aux afro-descendants pendant les deux guerres mondiales. 

 

 Les diasporas historiques afro descendantes et celles issues des migrations, ajoutées aux ressortissants des 5 régions des Afriques continentales, forment l’Africa Mundus, c’est-à-dire une entité géostratégique ainsi nommée par Emmanuel Argo, par ailleurs auteur du concept de la Négro Évolution. Nous, l’ensemble des signataires de la présente lettre ouverte, soutenons Emmanuel Argo, ce défenseur des réparations coloniales dues aux Afro descendants, tout comme il l’a dernièrement plaidé à Bakou en Azerbaïdjan, du 3 au 6 juillet 2023 à l’invitation du Sommet du Mouvement des Pays Non-Alignés. 

 

En conclusion, nous, organisations de la Société civile et Négro Évolutionnistes, dénonçons les impérities de la France confrontée à ses propres contradictions en rusant « avec ses propres lois » comme le disait en substance déjà Aimé Césaire dans son discours sur le colonialisme.

Pour paraphraser Marcus Garvey, petit-fils d’esclaves et pair du panafricanisme, nous dirons que l’importance de nos diasporas historiques et contemporaines méritent plus que la reconnaissance de la France et des autres empires coloniaux. 

 

Si comme négro Évolutionnistes pour la plupart, nous privilégions la culture d’un vivre ensemble pour une Paix durable, désormais, nous ne cesserons de rappeler à la face du monde que les empires coloniaux parmi lesquels la France, doivent en outre de faire respecter leur constitution en protégeant leurs citoyens, ne seront pas exempts de s’acquitter des réparations dues aux populations Afro descendantes.

 

Comme le dit Maryse Condé : ‘‘Voyons plutôt l’avenir, de belles choses arriveront demain, demain sera beau’’. Tout cela ne tient qu’à vous.

 

Recevez, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées

 

Quelle est votre réaction ?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow

NewsAfrika "Né en septembre 2014 à Cotonou au Bénin, NEWS AFRIKA est une agence de presse et de communication à potentialités plurielles dans le domaine des médias tout entier: Presse écrite; presse en ligne; production audiovisuelle; montage graphique; rédaction de projet de discours, de plan de communication, de stratégie de communication...."